Centre L’Espoir Lille : plus de 30 ans d’expérience dans la prise en charge de la lombalgie chronique

Posté le 09. Août, 2019 par dans Non classé, Rachis et lombalgie

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Centre L'Espor - Lombalgie chronique

Dr Schumaker - Centre L'Espoir

Dr Schumacker

Le Centre L’Espoir est le centre de référence pour la lombalgie chronique dans la métropole Lilloise.

Depuis plus de 30 ans, il prend en charge des patients atteints de lombalgie commune au travers d’un programme basé sur la flexibilité, le renforcement musculaire, l’endurance et le travail fonctionnel dénommé Restauration Fonctionnelle du Rachis® ou RFR® dont il est dépositaire.

Le Docteur Patrice Schumacker, Chef du service MPR et ses équipes ont doublé leur capacité de prises en charges des patients atteints de lombalgie commune en 2017, ce qui les a amenés à changer leur organisation au travers de prises en charge en ateliers et à investir dans une nouvelle ligne de machines : les lignes Tergumed 710 et Kardiomed 700 de Proxomed, importées en France par Elite Médicale Promokiné.

Nous sommes allés rencontrer le Docteur Schumacker pour faire le bilan après un peu plus d’un an d’utilisation des machines Proxomed.
«Nous avons en permanence 30 patients lombalgiques qui bénéficient de notre programme pendant 5 semaines et 6 nouveaux patients entrent chaque semaine.
Chaque patient qui entre au centre a préalablement fait un programme de rééducation en kinésithérapie libérale. Nous ne prenons en charge que ceux qui n’évoluent pas favorablement.

Le patient est également informé que le programme n’a pas pour objectif principal de diminuer la douleur. Il a pour philosophie de remettre les gens en activité.

Dans les faits, à la fin du programme, la douleur disparait ou diminue et le patient se rend compte qu’il peut faire beaucoup plus de choses même si des douleurs persistent.

Chaque patient bénéficie de 3H30 à 4H de prise en charge par jour.

La prise en charge associe une prise en charge individuelle au début  puis en ateliers de travail : évaluation, séances de kinésithérapie individuelles, stretching, ergomètre, ergothérapie, balnéothérapie, psychomotricité, activité physique adaptée prise en charge psychothérapique si nécessaire et travail de renforcement sur Tergumed et Kardiomed.
Chaque machine est connectée en réseau et reconnait les patients. Un bilan initial est réalisé sur la ligne Tergumed nous permettant d’évaluer extenseurs, fléchisseurs, rotateurs et fléchisseurs latéraux.

Les valeurs sont comparées à une norme et un programme de travail est établi. Un Thérapeute prend en charge 6 patients pendant 1 heure.

Le patient visualise le travail qu’il réalise grâce à une courbe de biofeedback qui le motive pour progresser.

Tous les résultats des patients ainsi que  leurs progressions sont enregistrés». A la fin des séances, le thérapeute lui montre et lui explique. Ce qui est motivant et l’ implique dans sa prise en charge.

Les progrès sont très rapides.
«De tels progrès sont le reflet d’ une  réelle levée d’inhibition.»

Tags: , ,

Laisser un commentaire